Newsletter décembre 2018

ÉDITO

 

Didier Maurin

Stratégie boursière fondée sur des ETF avec effet de levier

Nous proposons des stratégies sur mesure de gestion de portefeuilles boursiers. Notre offre s’adresse à des clients disposant d’un important patrimoine et intéressés par des approches offensives pour réaliser leurs objectifs. Afin d’exploiter au mieux la volatilité des marchés, nous pratiquons une gestion très active, basée sur un trading à court terme et reposant presque exclusivement sur des ETF avec effet de levier.

Nous optons pour ces ETF, qui ont l’avantage d’être très liquides, et les coûts de gestion de ces fonds sont inférieurs à ceux des fonds de placement indiciels classiques. Nous suivons en continu une vingtaine d’ETF sur des marchés porteurs tels que l’or, l’énergie, les technologies, l’immobilier ou la biotech présents aux Etats-Unis, en Asie et en Europe, et adaptons en permanence nos positions en fonction de l’évolution des marchés. Cette gestion est réalisée par Katleya Gestion et s’adresse à des investisseurs pouvant investir un minimum de 5.000.000 de francs.

 

 

Protéger son épargne lorsque la situation socio-économique est incertaine

La situation socio-économique en Europe est incertaine. Les populations, notamment les classes moyennes, sont insatisfaites de leurs conditions d’autant que l’érosion de leur pouvoir d’achat assombrit leur avenir. Certains de leurs représentants, à l’instar des « gilets jaunes » en France, n’ont plus confiance en leurs autorités. Ils se mobilisent aujourd’hui pour enrayer l’économie et stopper les politiques qui portent atteinte à leur porte-monnaie.

En conséquence, aux yeux des investisseurs, qu’ils soient particuliers ou professionnels, cette situation est déstabilisante et les amène inévitablement à envisager de nouvelles alternatives pour sécuriser leurs placements. Parmi elles, le fer de lance de nos recommandations – l’immobilier international – a une réelle capacité à protéger l’épargne.

 

Didier Maurin
Président de Katleya Gestion

FOCUS

L’immobilier aux Etats-Unis : des rénovations porteuses de plus-values

ISEA globalisation, société holding immobilière internationale, a pour vocation de mettre en oeuvre toutes les stratégies d’entreprise susceptibles de créer de la valeur à long terme. Pour ce faire, elle a déjà investi, par le biais de ses filiales locales, dans l’immobilier en Asie-Pacifique, en Amérique du Nord ainsi qu’en Europe de l’Est.

Ses revenus sont issus des opérations réalisées sur ce parc immobilier et sur les actifs tangibles qu’elle détient tels que des achats et ventes d’actifs valorisés, des opérations de marchands de biens, des loyers et des opérations immobilières.

ISEA Globalisation détient donc entre autres plusieurs biens aux Etats-Unis, un pays devenu porteur notamment pour l’immobilier de résidence depuis la crise des subprimes, qui font l’objet de revalorisation. Un soin tout particulier est porté à l’entretien et à la rénovation de ces biens.

Tampa (Floride)

En 2018, ISEA Globalisation a pris part à un projet d’achat-rénovation-revente, sur une période de deux ans, d’un complexe résidentiel pour logements familiaux de 168 unités, situé à 15 minutes du centre-ville de Tampa, en Floride.

Le profil sociologique des résidents se transforme. Avant les importants investissements consentis, le complexe était essentiellement occupé par des étudiants. Désormais, ses locataires sont surtout des professionnels et le taux de location s’accroît progressivement. Les loyers, après rénovation, se placent au niveau du marché et connaissent une hausse moyenne de 250 dollars par mois, par rapport au loyer en vigueur au moment de l’achat de la résidence. Pour répondre à la demande, les promoteurs ont même renforcé le rythme des rénovations.

Florid

Dallas (Texas)

Au Texas, le choix s’est porté sur une résidence située à Dallas. Composée de six bâtiments abritant 117 appartements, elle se trouve à 15 minutes du centre-ville et à proximité de tous les services nécessaires à ses résidents.

Plus de la moitié des appartements ont déjà fait l’objet d’une rénovation depuis l’acquisition en 2017 et un dispositif spécifique, constitué d’une personne dédiée pour les rénovations intérieures, a été mis en place pour réduire les coûts finaux de ces travaux.

Le taux d’occupation est de 88% et en croissance en tenant compte des baux en cours de signature, ce qui devrait l’amener à 93%. Les loyers ont été systématiquement augmentés de 200 dollars à l’expiration des baux. La tendance positive de signatures de nouveaux contrats reflète une forte demande pour des appartements de qualité au sein de ce marché, et on assiste à une transformation du profil des locataires, en accord avec leurs exigences. La valeur de la résidence a augmenté et son revenu brut sur l’année 2018 est supérieur de 46’000 dollars par rapport aux prévisions.

Texas

New York

ISEA Globalisation a pris des parts dans deux complexes immobiliers, l’un résidentiel, l’autre de bureaux, à New York, qui sont amenés à produire une intéressante plus-value. Le premier est situé dans le quartier de Manhattan. Il comprend deux immeubles de cinq étages et 23 lots. Il a été acquis plus de 13 millions de dollars en 2016 et, après d’importantes rénovations, est mis sur le marché à 20,5 millions. Les loyers ont été réajustés au niveau du marché. Ils augmentent jusqu’à 350% et s’élèvent désormais à 897’000 dollars.

Le second complexe, également constitué de deux immeubles, est situé à Brooklyn. Acquis en 2015 pour 8 millions de dollars, il devrait être remis sur le marché en 2019, après travaux de rénovation et réalisation d’une extension, à un prix estimé entre 16 et 17 millions de dollars. Des baux sont en passe d’être signés avec les deux futurs locataires.